Nous sommes fiers d’ajouter les sondages en ligne à notre plateforme citoyenne numérique. Nous répondons à la demande populaire des villes qui utilisent déjà notre plateforme aujourd’hui. Cependant, un sondage peut-il être utilisé efficacement en matière de participation citoyenne? Voici comment nous pensons qu’il faut mettre en oeuvre un sondage réussi.

survey

Quelle est la différence entre sondage et participation?

Beaucoup considèrent un sondage comme la première étape vers la véritable participation ouverte. Selon IAP2 Spectrum of Public Participation,  le sondage ne responsabilise pas les citoyens et ne stimule pas leur participation. Cependant, il permet de les informer et de les consulter en grand nombre et de manière efficace. En effet, le sondage, malgré sa puissance de communication, n’a qu’un aspect participatif limité car le dialogue entre le citoyen et la ville est limité. La ville récolte l’opinion des citoyens un à un au lieu d’opinions collectives. De plus, le dialogue est souvent à sens unique puisque seulement la ville pose les questions et récoltent les réponses. C’est pour ces raisons que les résultats obtenus sont souvent remis en question ou incompris par les citoyens.

Équilibrer le périmètre de la participation

CitizenLab est une plateforme qui facilite la participation citoyenne (en ligne). La plateforme est mise à disposition des administrations communales, et les aide à prendre des décisions avec le soutien de leurs citoyens. Les citoyens participent à des discussions ouvertes avec l’administration communale et ses décisionnaires. Ceci permet d’être transparent et d’impliquer le citoyen dans des initiatives qui les affectent. Nous appelons cela la co-création, car le citoyen est impliqué dans le processus décisionnel et a l’opportunité d’influencer l’initiative. La plateforme permet également la gestion de multiples projets, dans lesquels il est possible d’encadrer les discussions efficacement et stimuler la participation facilement.

Pour que le débat soit constructif, il est important d’avoir un bon modérateur, surtout quand on veut impliquer un grand nombre de participants. Pour gérer la participation d’une commune ou d’une ville entière, il est primordial de bien définir le périmètre dans lequel la discussion se déroule. Le citoyen doit connaître les limites de la discussion, connaître les contraintes budgétaires, thématiques mais également temporelles.

  • Gérer les attentes des citoyens
  • Encadrer les processus d’idéation et de co-création pour qu’ils aboutissent à un projet réalisable
  • Faciliter le suivi des propositions et des débats qui ont eu lieux afin d’y répondre avec efficacité

Définir le périmètre

La définition de ce périmètre et des contraintes des projets participatifs  est un défi à part entière. Il est clairement difficile d’inclure le citoyen dans la partie budgétaire ou technique d’un projet. La ville ou commune doit donc bien communiquer le périmètre du pouvoir d’action des citoyens et éviter les discussions qui n’entre pas dans celui-ci. Cependant, le projet ne risque-t’il pas de perdre sa nature participative si la ville est à l’origine du projet et de son périmètre?

C’est pourquoi un sondage peut apporter une solution dans cette première phase de projet. D’une part, le sondage épargne l’exercice difficile et technique de définition du périmètre participatif aux citoyens. D’autre part, il permet quand même à la ville de consulter les citoyens, de manière simplifiée, et d’utiliser ces résultats quantitatifs pour dessiner les contours du périmètre participatif.

 

La force du feedback

Dans un projet participatif, les municipalités co-créent une solution avec les citoyens. Les solutions sélectionnées à l’issue d’un projet, sont le résultat de différentes phases (ou ont lieu des échanges) de propositions, de votes et de débats auxquels participent beaucoup de citoyens. Il est alors primordial de s’assurer que tous ses efforts et contributions ont menés à un résultat satisfaisant. Mettre en place un sondage à la fin du projet est une excellente façon de vérifier ceci et permet de saluer l’effort de chaque citoyen qui y a contribué.

Faire des sondages dans CitizenLab

Sur la plate-forme CitizenLab,  un projet participatif présente une chronologie comportant plusieurs phases. Pour chaque phase, l’administration communale peut spécifier la manière dont le citoyen peut participer. Les citoyens peuvent-ils ajouter des propositions et des idées? Peuvent-ils voter sur des propositions? Peuvent-ils commenter les propositions des autres citoyens? Comment peuvent-ils voter?

Nous présentons les sondages comme une dimension supplémentaire de participation sur notre plateforme. La ville ou commune est libre d’appliquer les règles de participation dans chaque phase comme bon lui semble. De plus, un sondage est particulièrement utile pour définir le périmètre des première phases. Il permet aussi de saluer la contribution et vérifier la satisfaction des citoyens dans le projet de co-création.

Plusieurs outils de sondage très poussés sont déjà disponible en ligne. CitizenLab les intègre dans sa plateforme de façon optimale afin de permettre aux villes d’utiliser les puissantes capacités analytiques des meilleurs outils de sondage sur le marché.

There are currently no comments.