Si vous lisez cet article, vous êtes probablement déjà convaincu que la participation citoyenne est une bonne chose. Cependant, ce dont vous n’êtes peut-être pas convaincu, c’est que la participation des citoyens à la prise de décision peut se faire sans des ressources énormes. Et pourtant, c’est vrai !

Au cours des dernières années, l’évolution technologique a rendu plus facile et plus efficace que jamais le traitement et la collecte des commentaires des citoyens. Cet article est là pour briser certains mythes persistants – nous revenons sur 4 façons dont les outils numériques et l’analyse de données peuvent vous aider à mener des projets de participation efficaces.

1 : La technologie facilite la collaboration.

La collaboration efficace, en particulier entre différentes équipes, est un défi quotidien. Les projets de participation citoyenne ne font pas exception à la règle. Les contributions nécessitent souvent des retours de la part de plusieurs départements et contournent les processus organisationnels et les territoires d’équipe existants. Ceci nécessite de trouver des nouvelles formes de collaboration au sein de l’administration.

Il n’est pas rare que les problèmes de collaboration entravent des projets, et c’est pourquoi notre plateforme vise à rendre ce processus aussi fluide que possible. Chaque contribution peut être attribuée à la personne la plus appropriée au sein de l’administration. Quand les rôles changent et que les phases du projet évoluent, les atrributions peuvent être modifiées. Les responsables reçoivent périodiquement des rappels sur les tâches qui leur incombent, et chacun peut aider au suivi pour s’assurer que rien ne passe entre les mailles du filet.

Dans beaucoup de projets numériques, de fait d’avoir à jongler entre plusieurs outils et systèmes de messagerie en même temps est une perte de temps. C’est pourquoi chaque action peut être effectuée directement depuis la plateforme de CitizenLab, et des notifications et rappels automatiques sont directement envoyés par mail aux administrateurs du projet.

2 : La technologie améliore la communication avec les citoyens

On le sait, la communication est clé à la réussite de tout projet. C’est particulièrement le cas dans les processus de participation citoyenne. Afin d’établir la confiance et d’accroître l’engagement sur la plateforme, il est important d’informer les citoyens lorsque leurs idées sont reçues ou lorsque le projet entre dans une nouvelle phase.

Les outils numériques de participation sont là pour vous aider à faire entendre votre voix. Les canaux de communication classiques (comme le courriel ou la lettre) ne permettent habituellement qu’une communication directe, fixée dans le temps. Les administrateurs envoient un message à un citoyen, qui peut facilement être perdu ou supprimé. L’utilisation d’outils numériques fait en sorte que les messages atteignent un grand nombre de citoyens à la fois et restent visibles.

Sur la plateforme CitizenLab, les administrateurs peuvent réagir publiquement à tous les commentaires des citoyens. Leur réaction se distingue clairement des réactions des autres utilisateurs. Ils peuvent réagir plusieurs fois, ce qui leur permet d’informer régulièrement l’auteur et les autres participants de ce qui est fait avec leurs commentaires. Pour chaque réaction, les administrateurs peuvent choisir librement le nom qui est affiché. De cette façon, une personne peut assumer des rôles différents selon les besoins du projet.

3 : La technologie facilite l’analyse d’informations.

Consulter les citoyens et leur répondre ne représente que la moitié du travail : une fois qu’elles ont été recueillies, les contributions doivent être analysées. Cela signifie passer en revue des milliers de commentaires pour distinguer l’anecdote de la tendance, regrouper les données similaires, les regrouper par caractéristiques démographiques, les placer sur une carte… Faire cela manuellement prend énormément de temps et rend difficile l’accès aux vraies tendances et idées clefs.

Afin de faciliter l’accès à ces informations, nous avons développé notre propre technologie qui facilite l’analyse de données. La fonction NLP (Natural Language Processing) de la plate-forme vous aide à réduire le bruit pour accéder rapidement aux informations importantes. Nous vous aidons à répondre à ces quatre questions principales :

  • De quoi parlent les citoyens ? Existe-t-il des tendances spécifiques ? La NLP passe en revue toutes les contributions et regroupe les idées similaires, ce qui vous permet de voir les principaux sujets de discussion en un coup d’œil. Vous pouvez zoomer sur ces grappes pour les diviser en sous-sujets et explorer comment les données démographiques varient selon les sujets.
Classifications des contributions au Grand Débat sur la plateforme de Rueil-Malmaison
  • Qui est en train de parler ? Quel groupe s’intéresse à quel sujet ? En utilisant une grande variété de conditions logiques, vous pouvez segmenter votre base d’utilisateurs. Cela vous permet non seulement d’entreprendre des actions de communication ciblées, mais aussi de découvrir des traits communs parmi les utilisateurs qui ont montré un comportement similaire sur votre plate-forme de participation.
  • Où se déroulent les discussions ? Comme les gens sont souvent les plus engagés dans les causes ayant lieu à proximité d’eux, l’emplacement géographique est un aspect crucial du processus participatif. Dans quels quartiers les jeunes sont-ils les plus actifs ? Dans quelles rues la mobilité est-elle un sujet d’actualité ? La technologie NLP détecte automatiquement les lieux les plus souvent cités (comme une église ou un hôpital) et ajoute ensuite des coordonnées à cette entrée. Les idées sont ensuite localisées sur une carte de la ville.
Géolocalisation des contributions à Rueil-Malmaison
  • Dans quelle mesure les citoyens participent-ils à la plate-forme ? Souvent, vous aurez besoin de partager quelques chiffres clés avec les décideurs et les citoyens. Combien de personnes ont-elles participé ce mois-ci ? L’engagement sur la plate-forme augmente-t-il ou diminue-t-il ? Comment la participation évolue-t-elle au fil du temps ? Les tableaux de bord intégrés personnalisables vous aident à créer des rapports automatisés.

4 : La technologie facilite l’utilisation des contributions citoyennes.

Une fois les contributions analysées, les outils numériques peuvent être d’une aide précieuse pour faire connaître les résultats et prendre les mesures qui s’imposent.

Le partage des résultats est une étape essentielle du processus de participation. En utilisant votre tableau de bord d’administration sur la plate-forme, vous pouvez créer des infographies ou des graphiques à partager avec vos collègues afin de planifier les prochaines étapes et de renforcer le support interne. Plus important encore, vous pouvez partager les résultats avec les participants en envoyant un courriel à partir de la plate-forme ou en publiant une mise à jour notifiant tous les utilisateurs. La transparence du processus accroît la confiance, montre que la voix des citoyens est entendue et encourage leur participation à des projets futurs.

L’accès à des informations claires aide les administrateurs à comprendre comment la plateforme a fonctionné, et quelles ont été les forces et les faiblesses du processus. Qui la plateforme n’a-t-elle pas atteint ? Quelles sont les questions restées sans réponse ? Y a-t-il de nouvelles questions ? En fonction des résultats récoltés, vous pouvez envoyer des campagnes de communication ciblées aux citoyens ou aux quartiers qui ne sont pas encore activement impliqués, ou bien lancer un nouveau processus participatif pour couvrir les questions laissées en suspens par le processus actuel.

La technologie peut avoir des effets extrêmement positifs sur les relations entre les citoyens et leurs gouvernements locaux. Pour nous, c’est un cercle vertueux: en réduisant le temps consacré à la collecte et au traitement manuels des contributions, les plateformes numériques donnent aux villes le temps d’avoir des vrais échanges avec les citoyens. Ils facilitent également l’extraction d’informations et leur utilisation dans la prise de décision, ce qui permet aux citoyens de se sentir entendus. Cela se traduit par un plus grand soutien aux politiques mises en œuvre et des chances accrues de participation à des projets futurs. Il est temps de se lancer !

Si vous souhaitez voir comment nous pourrions vous aider à mettre en œuvre des outils de participation numérique dans votre ville, n’hésitez pas à nous contacter !

Pour aller plus loin:
Choisir un mode de consultation adapté
Faut-il avoir peur de l’authentification sur les plateformes citoyennes ?
Le Grand Débat: les 3 facteurs d’une expérience réussie à Rueil-Malmaison

There are currently no comments.