Vous êtes peut-être déjà au courant des initiatives à Liège et Mons, des projets de participation citoyenne en partenariat avec CitizenLab pour de co-construire leur Projet de Ville.  Le Havre aussi s’investit. A l’occasion de ses 500 bougies, la ville a recruté presque 300 idées citoyennes dans les derniers mois afin de ré-imaginer le futur de la ville. La coordinatrice du projet Havrais, Lou Hamonic, nous a confié comment une ville devrait recruter des idées citoyennes en ligne avec succès.

crédit: http://500ideespourlehavre.fr/

1. Définir un objectif de nombre d’idées ambitieux

Selon le chercheur en psychologie créative Todd Lubart, nous avons une bonne idée toutes les 10 idées. Donc sur 300 idées seules 30 seraient valables ! En effet, la créativité nécessite une gymnastique continue : plus on en fait plus on s’améliore et plus on devient pertinent.

Donc n’ayez pas peur des chiffres, visez haut pour un résultat convenable.

2. Définir une plage de temps longue mais rythmée

Vous devez afficher clairement votre programme, mais soyez patient.

Une campagne d’idéation de quelques semaines va réveiller les citoyens qui ont l’habitude de s’exprimer et qui mijotent leur idée depuis déjà très longtemps. En choisissant de vous rendre disponible sur plusieurs mois, vous ouvrez la porte aux timides, ceux qui ont de bonnes idées et qui n’osent pas forcement les dire spontanément. N’excluez pas ces profils précieux qui ont besoin de temps pour réfléchir et qui sont souvent très pertinents.

Pour ne pas endormir la plateforme, il faut créer régulièrement des actualités et se fixer des objectifs intermédiaires. Une des solutions simples est de ne pas poster en direct les idées, mais les diffuser au compte goûte.

Ainsi, vous laissez le temps aux citoyens d’y réagir librement.

3. Classer et ordonner les idées dès leur rédaction

Se concentrer sur des problématiques communes simples permet de rentrer directement dans le concret sans trop se disperser.

A quoi bon faire un énième brainstorming si on n’en tire aucune réelle tendance ou information ? L’accumulation de données et de textes ne doit pas se faire au détriment de la compréhension. Pour cela, utilisez des mots-clés et des catégories ainsi qu’un bon moteur de recherche sur votre plateforme. Vous pouvez aussi créer des liens entre les idées et les hiérarchiser par nombre de votes par exemple.

4. Se déplacer là où on ne vous attend pas

Multipliez les échanges et les rencontres, les citoyens n’ont pas tous des tablettes et la fibre. Allez à la chasse aux idées en vous déplaçant physiquement dans les écoles ou les maisons de retraite par exemple. Identifiez les structures où se retrouvent les personnes les plus éloignées des préoccupations citoyennes et invitez-les à y réaliser des temps de rencontre avec vos équipes.

Lors des ateliers citoyens, évitez de tomber dans les boucles infinies où c’est Mr M qui monopolise la parole et Mme B qui raconte combien c’était mieux avant : il faut de la méthode. Soit vous faites appel à des agences spécialisées, mais là vous déléguez la tâche et ce n’est pas drôle, soit vous vous faites accompagner, mais c’est vous qui allez au front. Inspirez-vous de la mondialement célèbre boîte à outils réalisée par Ideo.

What is Human-centered Design?

Learn more about human-centered design and join IDEO.org’s online learning community at www.designkit.org.

5. S’autoriser à avoir les idées les plus folles

Tout est toujours possible dans un monde rêvé et ne perdez pas cette part d’imagination. L’humour et la dérision font aussi partie de cette phase d’idéation. De temps en temps l’incongru peut faire émerger des solutions auxquelles nous n’avions pas pensé.

6. Illustrez les idées par des images attrayantes

Nous vivons dans un monde où tout est image. Invitez donc les citoyens à illustrer eux-mêmes leurs idées par une photo prise sur place où via des banques d’images libres de droits comme pixabay. Ainsi, les idées partagées sur les réseaux sociaux seront bien visibles et donneront envie d’être lues.

Crédit : www.reinventonsliege.be

Crédit : www.reinventonsliege.be

 7. Faites confiance à des experts en participation numérique

Concentrez-vous sur votre métier et ne brûlez pas votre énergie dans la mise en place d’une solution « faite maison ». En vous entourant d’experts en participation citoyenne numérique, comme par exemple la start-up Citizenlab, vous serez immédiatement au cœur du sujet tout en bénéficiant de l’expérience des autres villes.

L’ergonomie et toutes les fonctionnalités ont été longuement travaillées, très rapidement cette équipe s’adapte à vos besoins. Il ne vous reste qu’à impulser une dynamique locale pour entrer dans l’ère de l’intelligence collective.

There are currently no comments.