La nature des enjeux climatiques est complexe et multiple. Par conséquent, lors de l’élaboration de plans d’action pour le climat, les collectivités et les organisations locales doivent impliquer diverses parties prenantes de manière cohérente et transparente, pour identifier des solutions concrètes et réalistes. Pour que cette démarche soit un succès, les citoyens doivent avoir la possibilité d’exprimer leurs préoccupations, de peser sur les politiques, de suggérer des idées d’actions locales et de débattre de la manière dont ils souhaitent lutter collectivement contre le changement climatique. 

Sur un sujet aussi important que le changement climatique, une mise en contexte appropriée et des discussions guidées peuvent contribuer à créer un engagement plus fort. Malgré les limites imposées par la pandémie aux réunions en présentiel, les discussions peuvent heureusement se poursuivre grâce à des ateliers en ligne, qui permettent un dialogue constructif entre les collectivités locales et les citoyens. 

Vous envisagez d’organiser un atelier en ligne pour inciter les citoyens de votre collectivité à s’engager dans l’action en faveur du climat ? Voici sept étapes clés pour un atelier réussi :

En amont de votre atelier

1. Identifiez les différents acteurs-clés

La toute première étape – et la plus importante – consiste à identifier et à localiser les parties prenantes de votre collectivité locale qui pourraient participer au débat. Les questions climatiques sont généralement complexes, à plusieurs échelles, et touchent plusieurs acteurs et organisations. En fonction de votre situation, vous devrez peut-être faire appel à des associations d’agriculteurs, à des représentants du secteur privé, à des collectifs citoyens, à des services publics locaux et même à des établissements universitaires. 

Comprendre les préoccupations de chacun, ainsi que les valeurs sous-jacentes à ces sujets, est la clé d’une collaboration productive. Grâce à ces informations, vous pouvez décider qui inviter et quels acteurs doivent être regroupés en sous-groupes de discussion.

2. Préparez l’atelier en ligne

En tant que modérateur d’atelier, il vous incombe de créer un environnement virtuel propice à une discussion constructive, ce qui implique une préparation solide. Commencez par définir le format et organiser le déroulé de votre atelier, qu’il s’agisse de l’introduction, des outils à utiliser lors de la séance de brainstorming ou du choix des thèmes principaux.

Il faut généralement plus d’une personne pour organiser un atelier en ligne de ce type. Attribuez des rôles tels que celui de maître du temps, de rapporteur, de diffuseur de documents, voire de responsable informatique pour les ateliers plus importants. Bien sûr, faites une répétition générale complète en amont pour vous familiariser avec l’outil.

Conseil de pro : L’outil atelier en ligne de CitizenLab vous aide à définir des étapes en amont de l’atelier. En remplissant les informations pour chaque étape de l’atelier à l’avance, les participants comprendront facilement ce qu’il faut faire à chaque étape, et vous pourrez plus facilement avancer dans votre atelier.

Pendant votre atelier

3. Commencez par bien cadrer le sujet

Les questions climatiques pouvant être source de tensions, vous devez bien définir le sujet, ses limites (et en particulier, les sujets qui ne font PAS partie de l’ordre du jour) et les règles à respecter pour que l’atelier soit fluide. Vous pouvez afficher les règles du jeu sur la page ou dans la partie commentaires de votre session.

Pour les questions complexes ou délicates, vous pouvez également envoyer des documents avant l’atelier, pour que les participants puissent se familiariser avec le sujet et les paramètres du projet.

4. Restez simple et dynamique

Pour lancer la partie d’identification des problématiques clés à discuter, vous pouvez inviter les participants à se diviser par cinq ou six dans des salles de réunion virtuelles, pour garantir une session dynamique, mais contrôlable. Les participants peuvent ainsi discuter des sujets qu’ils jugent importantes pour la collectivité.

Les modérateurs peuvent autoriser différents formats de contribution, tels que les commentaires ou le vote, dans le but d’inclure tous les participants dans le processus. L’utilisation de fonctionnalités telles qu’un compte à rebours peut vous aider à gérer le temps, et les statistiques de temps de parole des intervenants peuvent vous aider à éviter que « ceux qui parlent le plus fort » monopolisent le débat.

5. Rassemblez les idées et discutez 

L’étape suivante consiste à rassembler les différentes problématiques liées au climat qui ont été proposées par les participants et à les classer par catégories. Ensuite, chaque question ou groupe de questions peut être discuté plus en détail pour identifier les opportunités et les défis, et établir un ordre de priorité des actions à mener en fonction des critères que vous avez définis en amont.

Si vous vous sentez dépassés par le nombre de contributions, en tant que modérateurs, vous pouvez faire appel à d’autres outils, telles que le vote ou les sondages en direct, pour identifier les sujets les plus importants pour les participants et ainsi établir plus facilement des priorités.

6. Résumez et concluez

Tous les ateliers fructueux se terminent par un bon résumé de ce qui a été discuté, convenu et de ce qui va se passer ensuite. Une bonne façon de conclure pourrait consister à ce que chaque sous-groupe de travail écrive ses principales conclusions et les présente à l’ensemble des participants, ou même à ce que l’ensemble du groupe rédige ensemble un résumé. 

Après votre atelier sur le climat

7. Assurez le suivi

Identifier les enjeux climatiques qui sont importants pour votre collectivité est une première étape cruciale pour trouver des solutions. En informant régulièrement les participants de l’avancée du projet et en les consultants à plusieurs étapes du processus, vous pouvez contribuer à bâtir une collectivité plus durable, plus engagée et plus inclusive.

La mise en place d’un suivi et de retours réguliers peut également encourager les participants à s’engager à nouveau, car ils verront que leur participation a eu un impact concret !

Ateliers collectifs pour l’action climatique  

La mise en place d’ateliers en ligne en direct pour compléter les échanges en décalé, permet d’évoquer certains sujets plus délicats auxquels les collectivités sont confrontées, comme le changement climatique, de manière constructive et orientée vers l’action. 

L’outil Atelier de CitizenLab peut vous aider à faire participer votre population à la création d’un plan d’action pour le climat. Avec un accompagnement à chaque étape, notre outil permet aux modérateurs d’animer des ateliers en toute confiance et aux participants de sentir qu’ils ont pu participer activement et être entendus.