Feux de forêt, sécheresse, ouragans, inondations… il ne se passe plus une journée sans qu’il y ait une région du monde touchée par une catastrophe naturelle. Comme le souligne le dernier rapport du GIEC, si certains changements climatiques sont naturels, la hausse des températures et les phénomènes météorologiques extrêmes que nous connaissons aujourd’hui sont le résultat direct des activités humaines. Bien que les États, les organisations, les entreprises et les individus prennent des mesures pour atténuer cette crise naissante, selon les Nations unies, nous ne sommes pas en bonne voie pour atteindre l’objectif fixé par les accords de Paris de limiter la hausse de la température de la planète à 1,5 °C par rapport au niveau préindustriel. Alors, que faire ? Des plans d’action territoriaux pour le climat !

Lutter contre le changement climatique grâce à des plans d’action inclusifs au niveau local

Pour préserver notre planète et ses ressources naturelles, tous les acteurs publics et privés ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique, en s’appuyant notamment sur les dispositifs réglementaires existants – bilans d’émissions de gaz à effet de serre (GES), planification territoriale, rapports extra-financiers des entreprises et des investisseurs – ou par des engagements volontaires. Les collectivités locales et les villes s’emparent du sujet en élaborant notamment des plans Climat Air Énergie Territoriaux (PCAET), qui tiennent compte de leurs caractéristiques économiques et d’accès aux ressources, de la qualité de l’air et de l’eau au niveau local, et de leurs spécificités structurelles et politiques. Les possibilités et les contraintes sont différentes d’un territoire à l’autre, il est donc nécessaire d’aborder la question du changement climatique à tous les niveaux. 

Pour ce faire, la participation des citoyens aux plans d’action pour le climat peut aider à identifier et à corriger les inégalités climatiques, au sein même des collectivités locales. Lorsque vous élaborez un plan d’action pour le climat, il est essentiel de prendre conscience de ces inégalités et d’y remédier grâce à un engagement citoyen inclusif. En utilisant une plateforme de participation citoyenne en ligne pour co-construire vos plans d’action pour le climat, vous permettez à des personnes jusqu’alors peu entendues de partager leurs avis et idées, et vous pouvez plus facilement identifier les lacunes à combler.

Nous devons changer en profondeur nos comportements individuels et collectifs, pour renforcer la résilience de nos sociétés et atténuer les effets à long terme du changement climatique. Grâce à la participation citoyenne, les collectivités locales et leurs habitants peuvent unir leurs forces et leur intelligence, pour co-créer des plans Climat durables, réalisables et efficaces. 

Qu’est-ce qu’un Plan Climat ?

Le plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET), document-cadre de la politique énergétique et climatique des collectivités, constitue un projet territorial de développement durable dont la finalité est la lutte contre le changement climatique et l’adaptation du territoire. Les PCAET sont des outils d’animation du territoire qui définissent les objectifs stratégiques et opérationnels afin d’atténuer le changement climatique, le combattre efficacement et de s’y adapter, de développer les énergies renouvelables et de maîtriser la consommation d’énergie, en cohérence avec les engagements internationaux de la France. À l’heure où nous essayons d’atteindre la neutralité carbone dans le monde entier, ces plans sont essentiels à la stratégie des autorités locales pour lutter contre le changement climatique. 

Un plan d’action Climat définit des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre basés sur les priorités locales et développe l’ensemble des actions concrètes pour atteindre ces objectifs. Ces plans peuvent être très complets et visent également à remédier aux inégalités dans la répartition des effets du changement climatique, notamment en ce qui concerne l’accès aux énergies renouvelables, la gestion des eaux pluviales et les mesures de prévention des risques.

En intégrant la participation citoyenne dans votre démarche, notamment grâce à une plateforme en ligne, vous pourrez rassembler tous les acteurs clés de votre ville – habitants, commerçants, militants écologistes, fonctionnaires, etc. – pour identifier plus facilement les principales priorités et créer des plans d’action réalistes, auxquels tout le monde pourra adhérer.

Quelles méthodes de participation citoyenne pour vos plans Climat ?

En matière de participation citoyenne, il n’existe pas de modèle universel. Il est essentiel de comprendre les priorités locales et les modes de communication pour élaborer une stratégie de participation qui corresponde aux besoins de votre collectivité, surtout lorsque les enjeux sont aussi importants et sur un sujet aussi complexe que le changement climatique.

Selon les besoins de votre collectivité et la culture de participation existante, certaines méthodes peuvent être plus efficaces que d’autres. Pour déterminer les priorités et les actions de votre plan Climat, vous pouvez adopter l’une des trois approches suivantes :

  1. Sensibilisation : avec tant d’informations – et de fausses informations – sur le changement climatique, il peut être difficile de savoir à qui se fier ou où regarder pour trouver les bonnes données. Les gens veulent savoir comment le changement climatique va affecter directement leurs vies et leurs quartiers, et sont plus enclins à s’engager s’ils se sentent concernés par les défis et les impacts. Lors de l’élaboration de vos plans Climat locaux, utilisez la participation citoyenne comme un outil pédagogique pour diffuser des informations factuelles et vérifiées, et encourager l’engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Que ce soit pour expliquer comment le changement climatique affecte directement votre collectivité (par exemple sous la forme de phénomènes météorologiques extrêmes, de défis économiques, etc.) ou pour présenter des initiatives et des informations plus larges sur la crise dans son ensemble, la sensibilisation de la population lors de l’élaboration de votre plan d’action pour le climat peut vous permettre de vous positionner en tant qu’acteur engagé auprès de vos habitants, et ainsi de renforcer la confiance et la participation citoyenne. 
  2. Consultation : savoir comment aborder le changement climatique et prioriser les domaines d’intervention au sein de votre collectivité peut constituer un défi de taille. En utilisant une plateforme de participation en ligne, vous pouvez proposer des outils de consultation tels que des enquêtes et des sondages qui vous permettront de présenter vos politiques environnementales, vos objectifs et les actions envisagées pour réduire les pollutions, et de donner la possibilité aux habitants de donner leur avis. Que ce soit sur votre plan d’action climat tout entier ou sur des sujets spécifiques qu’il recouvre – tels que les modes de transport durable ou la gestion des déchets – les retours consultatifs sont un excellent moyen de prendre la température tout au long de votre processus. Le « coût d’entrée » pour les citoyens étant relativement faible, les méthodes consultatives constituent une approche très efficace et fondée sur les données pour l’élaboration des PCAET.
  3. Délibération: en organisant des ateliers en ligne et des propositions citoyennes, vous pouvez donner la parole (en ligne) à vos habitants et les inviter à co-construire votre plan Climat directement. Cet espace permet aux citoyens de formuler leurs propres idées et propositions d’actions, et vous permet de recueillir des points de vue nouveaux et originaux, à intégrer dans vos plans à venir et utiles pour combler certaines lacunes voire les inégalités des plans existants. Cette méthode permet de donner la parole aux citoyens les plus engagés de votre collectivité dans un cadre modéré et constructif. En vous adressant directement à ces porte-paroles – que ce soit des associations locales de lutte contre le changement climatique ou simplement des militants écologistes – vous pouvez donner aux principales parties prenantes le sentiment d’être entendues et obtenir leur soutien à long terme. Bien que cette approche soit plus contraignantes pour les citoyens et nécessiter davantage de ressources de votre part, ce niveau d’engagement est nécessaire pour que les mesures et actions d’un plan d’action Climat se diffusent dans l’ensemble de votre collectivité.

Pour choisir l’approche la plus pertinente pour votre collectivité, et ainsi tirer les plus grands bénéfices de la participation citoyenne, réfléchissez à comment toucher un maximum de citoyens différents, là où ils se trouvent. La bonne nouvelle ? Ces trois approches sont réalisables au sein de notre plateforme de participation citoyenne !

Pour mettre en place les changements radicaux nécessaires à la protection de notre planète, citoyens et collectivités doivent collaborer à l’élaboration de plans d’action territoriaux pour le climat, qui inspireront des changements de comportement sà toutes les échelles. Nous poursuivons tous le même objectif – à savoir protéger notre planète – et la participation citoyenne aux plans d’action pour le climat permettra de rationaliser le processus et d’améliorer l’impact écologique pour tous. 

En savoir plus sur la participation citoyenne dans le domaine de l’environnement et du développement durable :